La naissance d’Ernest

Je ne sais pas par où commencer.
Je ne sais pas comment vous présenter convenablement les merveilleuses personnes que vous êtes sur le point de rencontrer via ces quelques photos.
En fait, j’ai probablement réécrit la première phrase de ce billet environ 43 fois. Puis je l’ai effacée 44 fois.
La vérité, c’est qu’il n’y a pas vraiment de mots pour vous expliquer pourquoi ces photos sont si importantes pour Kim et pourquoi je suis si si si si touchée d’avoir eu l’immense privilège de partager cette soirée de février avec eux.

Kim est une battante, une femme déterminée.
Elle a vécu deux premiers accouchements couci-couça, se soldant par des césariennes.
Vint ensuite un troisième accouchement pour lequel elle a dû faire mille et une démarches auprès de mille et une personnes pour accoucher sans césarienne. Son accouchement naturel, un AVA2C, elle l’a eu « par la peau des fesses ».
Puis, nous voilà rendu à ce quatrième accouchement. Elle allait accoucher une autre fois par voie basse. Elle le savait depuis le tout début. Elle y tenait plus que tout au monde. Un 2AV2C à la maison de naissance, sous les soins bienveillants de ses sages-femmes.

Un accouchement comme celui-ci, c’est la douceur et la force réunies.
C’est la réconciliation avec ce qui a été et ce qui est maintenant.
Kim, tu as toute mon admiration pour ce chemin parcouru.
Que le bonheur de cette naissance vous berce encore longtemps.
xxx

Songbird – Clementine Duo

 

 

  • anais - Wow magnifique. j’en ai les larmes aux yeux. félicitations !!RépondreAnnuler

  • Louise Condrain - WOW! J’Ai beau avoir accouché 8 fois, dont 4 fois à la maison, ces photos me mettent les larmes aux yeux. Touchant, émouvant, joyeux, doux, intense. Félicitations à toute la famille et à toute l’équipe itou! Vous êtes beaux! Puis cet enfant est superbe!RépondreAnnuler

  • Diane - Wow Felicitations mille et une fois tu est une femme forte et on voit que tu n’a jamais baissé les bras et ça en valait la peine! Bravo aux nouveaux parents et à toute l’équipe qui vous a accompagné! C’est précieux ?RépondreAnnuler

  • Lise Laroche - J’I travaillé 14ans dans une salle d’accouchement comme infirmière. Des progrès ont été faits au fil des années, mais il y avait toujours l’atmosphère hôpital et médical. Impossible de s’y soustraire. Lors d’un stage de perfectionnement, j’ai côtoyé des sages-femmes; ça m’a beaucoup impressionnée et depuis ce temps, je souhaite la présence de sages-femmes dans notre région.RépondreAnnuler

Merci pour votre message ! Votre courriel ne sera jamais publié. Les champs requis sont identifiés. *

*

*

*